Le chinchilla : loin de n’être qu’un manteau de fourrure

Jeune ChinchillaLe chinchilla est un rongeur très attachant, dont le poil particulièrement doux ne lui a pas toujours rendu service, loin s’en faut : longtemps chassé puis élevé pour sa fourrure, il fait partie désormais des N .A.C. (Nouveaux Animaux de Compagnie). C’est un charmant petit compagnon, mais délicat et fragile. Ce sont ses origines géographiques ( cordillère des Andes) qui lui valent son nom, qui proviendrait du nom d’une tribu indienne, les Chinchas.

Son habitat :

Les conditions d’élevage sont assez strictes, sous peine d’apparition de pathologies parfois graves. Comme la plupart des rongeurs et lagomorphes, le chinchilla est un animal crépusculaire. Sa fourrure lui a permis de s’adapter à des températures assez basses, c’est pourquoi il supporte peu la chaleur. Sa cage sera donc maintenue au frais, à une température néanmoins supérieure à 10 °C . La température idéale se situe plutôt autour de 15 à 20 °C, en évitant l’exposition directe aux rayons du soleil. Vous penserez également à aménager des zones d’ombre. Evitez les pièces trop humides, évitez également les environnements à fortes odeurs : cuisines, fumées de cigarettes, etc…, les bruits trop violents, ainsi que les courants d’air.

Sa cage sera tapissée d’une litière composées de copeaux de bois ou de cœurs de maïs, entièrement recouverts de foin. Elle sera changée, nettoyée et désinfectée deux fois par semaine au minimum.

Prévoyez d’emblée une cage assez grande : 1 mètre de haut (c’est un grimpeur), 80 à 90 cm de long pour 50 cm de large : c’est un minimum pour que votre petit animal soit heureux. Des accessoires pour grimper et jouer seront les bienvenus, mais sans excès. Une petite maison en pin le rassurera pour s’y cacher et dormir.

Pour des raisons d’incompatibilité alimentaire, il sera préférable d’éviter la cohabitation dans la même cage avec d’autres rongeurs.

Une baignoire est également indispensable : elle est essentielle pour l’hygiène du chinchilla. Il faut la remplir de terre à bain (contenant du souffre), vendu en magasins spécialisés. L’animal s’y nettoie et se protège de certaines maladies comme la mycose…Le sable doit être tamisé tous les jours pour en enlever les crottes et la baignoire nettoyée à l’eau chaude et désinfectée une fois par semaine. La terre à bain se change tous les 10 à 15 jours.

Evitez également de le laisser gambader libre dans la maison : il risque de ronger tout ce qui lui passera entre les dents, y compris les fils électriques ou des supports toxiques pour lui: attention danger !

Son alimentation :

L’alimentation de base est assurément composée de fibres : le Chinchilla est avant tout un herbivore. Le foin sera distribué à volonté, il pourra même avantageusement tapisser la totalité de la surface de la cage. Des granulés spéciaux pour chinchillas sont vendus dans le commerce (consultez la boutique de mesanimaux.com) : ils sont tout particulièrement recommandés. A l’inverse, évitez les mélanges de graines conçus pour les autres rongeurs ou les lapins : leur tube digestif est différent. Certaines friandises peuvent être distribuées en quantité modérée : un petit quart de pomme de temps à autres , ou bien une petite feuille de salade. Des aliments secs (raisins secs, miette de pain sec, baies d’églantier riches en vitamine C et bonnes pour le transit intestinal …) sont également autorisées. Des friandises spéciales chinchillas sont aussi disponibles dans le commerce.

Bien sûr, de l’eau claire et propre sera distribuée à volonté, de préférence à l’aide d’un biberon pour éviter les souillures. Evitez les gamelles en plastique pour les granulés : le chinchilla risquerait de s’intoxiquer en voulant la ronger.

Sa biologie :

L’adulte pèse en général entre 400 et 800g pour les plus costauds, et sa longévité varie entre 9 et 15 ans, parfois plus ! L’âge de la puberté est de 4 mois pour la femelle, 5 mois pour le mâle. Le cycle sexuel de la femelle dure entre 30 et 50 jours, 28 jours en moyenne. La période de reproduction se concentre sur une période allant de novembre à mai. La gestation quant à elle est de 110 à 112 jours en moyenne ( jusqu’à 120 jours maximum). On compte entre 1 et 5 petits par portée, avec une moyenne de 2, et jusqu’à 2 portées par an. Les petits seront sevrés à partir de la 6ème semaine.

La prévention médicale : Aucun vaccin n’est actuellement commercialisé pour le chinchilla. La seule prévention consiste à bien respecter les conditions d’habitat et d’alimentation, ainsi que ses rythmes biologiques.

Le chinchilla est un animal doux et pacifique : sa seule défense est de se sauver à toute vitesse en cas de danger. Il peut également laisser une touffe de poils entre les pattes de ses prédateurs… La délicatesse de son entretien fait de lui un animal déconseillé aux enfants de moins de 13/14 ans. Avant de l’adopter, réfléchissez bien : vous devrez respecter ses rythmes biologiques et alimentaires : ce n’est pas lui qui devra s’adapter aux vôtres. De plus, vous en prenez pour 15 ans ! Dans tous les cas, et en cas de doute sur sa santé, consultez un spécialiste : le vétérinaire.